Review Of Print

Login

Bureautique * Equipements

Imprimantes jet d’encre professionnelles : match à quatre

Les 4 imprimantes jet d'encre Brother, Canon, Epson, HP se présentent sur la ligne de départ de l’impression jet d’encre professionnelle. Quatre candidats qui arrivent dans un mouchoir de poche sur la ligne d’arrivée du TCO (coût total d’utilisation) malgré quelques différences dans leurs parcours.
La sortie récente de nouvelles imprimantes jet d’encre professionnelles a conduit tout naturellement le laboratoire indépendant BenchExpert Labs, à travers son outil d’analyse BenchPrint, à évaluer leurs TCO. Ces imprimantes, rappelons-le, ont pour but de remplacer les imprimantes laser de performances similaires. Brother et Canon ont ainsi rejoint HP et Epson déjà en place sur un marché dynamique. Au niveau européen, selon IDC, le marché du jet d’encre professionnel a progressé de +12,9% au second trimestre 2014. BenchExpert a retenu les imprimantes jet d’encre professionnelles les plus récentes à savoir la Brother MFC-J5720DW, la Canon Maxify MB5350, l’Epson Workforce Pro WF-5690DWF, et la HP Officejet Pro 8620 E-All-IN-One. Le choix de l’Epson Workforce Pro WF-5690DWF s’est imposé, car elle est véritablement orientée entreprise même si ses capacités la destinent à un usage plus intense que les autres (4000 pages vs 1500 pages), ce qui a contrario la désavantage légèrement dans les résultats. Le calcul du TCO s’est effectué à partir des cartouches des fournisseurs qui sont les plus avantageuses pour les consommateurs.

Les 4 imprimantes jet d'encre

Les prix d’achat des imprimantes jet d’encre professionnelles (prix public HT sur le web, sans le transport), en octobre 2014, varient presque de un à deux. Ils vont de 189,53 euros ht pour l’Officejet Pro 8620 E-All-IN-One d’HP, à 353,46 euros ht pour l’Epson Workforce Pro WF-5690DWF en passant par 219 euros ht pour la Canon Maxify MB5350, et 232,50 euros ht pour la Brother MFC-J5720DW.
Le coût total de possession (TCO) sur trois ans est dans l’ordre de 2146,70 euros ht pour la Brother, de 2196,81 euros ht pour la HP, de 2423,64 euros ht pour l’Epson et de 2444,38 euros ht pour la Canon. Soit un écart de moins de 300 euros entre la première et la quatrième.
La Brother devient au bout de trois ans la moins chère à l’usage, suivie de trés près par la HP qui est restée à la corde (50 euros de plus que la Brother), l’Epson revient à 226,8 euros de plus que la HP, et la Canon enfin coûte 20,7 euros de plus que l’Epson.
Le coût d’impression noir et blanc par page est de 0,01 euro ht pour Brother, Canon et HP et de 0,02 euros ht pour Epson (son désavantage est d’être conçue pour plus de production). Le coût d’impression couleur par page est de 0,05 euro ht pour les quatre modèles. Les calculs ont été effectués sur la base d’une répartition de 20% de Noir pour 80% de Couleur, pour une utilisation de 1500 pages/mois.
L’approche TCO de ces quatre imprimantes doit être nuancée en examinant de près leurs propriétés qui peuvent répondre plus ou moins aux besoins de chaque utilisateur.

En résumé, égalité

La Brother MFC-J5720DW, la moins chère sur trois ans, est la plus silencieuse, a avec un grand tableau de commandes tactile, consomme le plus d’énergie en impression, mais peu en attente et veille. C’est la seule à pouvoir traiter du A3. Ses capacités papier peuvent être portées jusqu’à 580 feuilles, le CAD est de 50 feuilles. En sortie c’est la plus faible capacité avec 50 feuilles. En standard ou en multi format, Brother gère de 64 à 120 g/m2. C’est la seconde plus rapide avec 22 ppm en noir et 20 ppm en couleur. La résolution proposée en impression ou en copieur est d’au moins 1200 x 1200 dpi. Les cartouches livrées sont de faible quantité (550 pages), ensuite on a le choix entre cartouche standard ou de haute capacité. La mémoire est de 256 Mo. Elle fonctionne en GDI reposant sur les capacités de l’ordinateur qui la pilote. Elle est équipée d’un port USB, d’un lecteur USB, d’une connexion sans fil, d’Ethernet, de trois possibilités d’impression mobile.

L’Officejet Pro 8620 E-All-IN-One d’HP, la seconde moins chère sur trois ans, c’est la plus bruyante des quatre, elle a le plus petit tableau de commandes tactiles, consomme pas mal d’énergie en impression, ainsi qu’en attente et en veille. Elle ne peut traiter au maximum que 250 feuilles que ce soit en standard ou en multi format. Son CAD est de 50 feuilles. En sortie, elle est parmi les deux mieux loties avec 150 feuilles. Le grammage standard est correct, et celui du multi format est le plus étendu (60-280 g/m2). C’est la troisième plus rapide avec 21 ppm en noir et 16,5 ppm en couleur. La résolution en impression est de 1200 x 1200 dpi et en copieur de 600 x 600 dpi. Les cartouches livrées sont de grande quantité (1000 pages en noir, 700 pages en couleur). Ensuite on a le choix entre cartouche standard ou de haute capacité. La mémoire est de 128 Mo. L’imprimante peut traiter du PCL. Elle est équipée d’un port USB, d’un lecteur USB, d’une connexion sans fil, mais pas d’Ethernet, de quatre possibilités d’impression mobile avec le NFC.

L’Epson Workforce Pro WF-5690DWF, vient au troisième rang pour son coût d’exploitation, elle est la seconde moins bruyante, a le plus grand tableau tactile de commande, consomme le moins d’énergie en impression, mais le plus en attente et en veille, ses capacités papier peuvent être portées à 580 feuilles, son CAD est de 35 feuilles, avec une capacité en sortie de 150 feuilles. En alimentation standard ou multi format elle peut traiter de 64 à 256 g/m2. Elle imprime en noir et en couleur à 20 ppm. Elle imprime et copie en 1200 x 1200 dpi. Les cartouches livrées sont de 1000 pages pour le noir et de 600 pages pour la couleur. Seul Epson propose trois volumes de cartouches différents (standard, haut volume, XXL). Elle a le plus de mémoire (516 Mo). Elle peut traiter du PCL, du PS3, du PDF 1.7. Elle est équipée d’un port USB, d’un lecteur USB, d’une connexion sans fil, d’Ethernet (jusqu’à 1000 Base-T), de trois possibilités d’impression mobile.

La Canon Maxify MB5350 est au troisième rang pour son bruit, a presque le plus petit tableau de commandes tactile juste devant HP, est presqu’aussi consommatrice d’énergie que Brother, mais est en tête en veille et en attente, ainsi qu’en TEC. Elle offre un capacité fixe de papier de 500 pages, un CAD de 50 feuilles et une sortie de 100 feuilles. Le grammage standard est correct, et celui du multiformat est presque le plus étendu (64-275 g/m2). C’est la plus rapide en noir (23 ppm) et la plus lente en couleur (15 ppm). La résolution en impression est de 1200 x 1200 dpi et en copieur de 600 x 600 dpi. Les cartouches livrées sont de 1000 pages pour le noir et de 700 pages pour la couleur. Les cartouches utilisables ensuite sont uniquement du type standard. Elle fonctionne en GDI comme la Brother. Elle est équipée d’un port USB, d’un lecteur USB, d’une connexion sans fil, d’Ethernet, de trois possibilités d’impression mobile.

LES PROPRIETES QUI VONT BIEN

- Les quatre modèles d’imprimantes jet d’encre de Brother, Canon, Epson et HP sont très compacts avec peut être un avantage pour Brother.

BRUIT
- Le bruit dégagé par les imprimantes est important. Dans un environnement de bureau, il est bon pour une imprimante de se faire oublier. Ici c’est Brother qui est à la fête avec 50 db, devant Epson avec 51 db, Canon avec 54 db, et HP avec 64 db.
- La facilité d’utilisation via un tableau de commande tactile dépend aussi de sa taille : le plus grand est celui d’Epson (10,9 cm), le plus petit celui d’HP et Canon (7,5 cm). Entre les deux, on trouve la Brother avec 9,3 cm.

CONSOMMATION D’ENERGIE
- Toutes les imprimantes sont certifiées Energie Star
- En impression Epson est en tête (22 w) devant HP (29 w), Canon (31 w) et Brother (32 w). En attente et en mode veille c’est Canon (1 w) devant Brother (5,5 w et 1,8 w), HP (6,8 w, 2,2 w) et Epson (8,9 w, 2,6 w).

GESTION DU PAPIER
Les quatre imprimantes assurent le recto verso automatique, gèrent le format A4 avec un plus pour Brother qui peut traiter du A3.
- Capacité papier en entrée
Canon offre en standard 500 pages, suivi par Epson avec 330 pages, et par Brother avec 251 feuilles et HP avec 250 feuilles.
Les capacités de l’offre de base se traduit aussi par une capacité multiformat de 250 feuilles chez Canon et HP, et de 80 feuilles chez Brother et Epson.
Les capacités maximum de papier sont de 580 feuilles pour Brother et Epson, de 500 feuilles pour Canon et de 250 feuilles pour HP.
Les chargeurs automatique de documents permettent d’avaler 50 feuilles chez Brother, Canon et HP, et de 35 feuilles chez Epson.
- Capacité de papier en sortie
Epson et HP assurent 150 feuilles face dessus, suivis par Canon avec 100 feuilles face dessus, et Brother 50 feuilles face dessus.
Grammage du papier utilisé.
En alimentation standard Epson vient en tête (64-256 g/m2) devant Brother (64-120 g/m2), HP (60-105 g/m2) et Canon (64-105 g/m2)
En alimentation multiformat HP décroche le premier rang (60-280 g/m2) devant Canon (64-275 g/m2), Epson (64-256 g/m2) et Brother (64-120 g/m2)

VITESSE
- Vitesse maximum en noir : Canon est le premier (23 ppm), suivi de Brother (22 ppm), HP (21 ppm) et Epson (20 ppm)
- Vitesse maximum en couleur : Brother et Epson sont en tête (20 ppm), HP (16,5 ppm), Canon (15 ppm)

RESOLUTION
- Impression
Les quatre imprimantes assurent au moins le 1200 x 1200 dpi, et même plus, que ce soit en noir ou en couleur. Ce qui est plus que suffisant pour rendre de petits caractères ou des nuances fines de couleur.
- Copieur
Brother et Epson assurent au moins 1200 x 1200 dpi, tandis que Canon et HP parient sur le 600 x 600 dpi.

TELECOPIEUR
Les quatre imprimantes offrent des performances reposant sur une transmission à 33,6 kbit/s. Meilleure résolution : HP et Canon avec au moins 300 x 300 dpi, suivis par Brother et Epson avec au moins 200 x 200 dpi. L’imprimante la plus souple d’emploi sous l’angle du fax est l’Epson (550 pages en réception, 200 en numérotation).

CARTOUCHES
Le choix des cartouches dépend du rythme d’utilisation de l’imprimante. Plus la capacité de la cartouche est grande moins souvent on la change. A condition de l’utiliser, car les opérations de nettoyage des buses en cas d’arrêt de longue durée consomment à leur tour beaucoup d’encre. Mieux vaut trouver alors la quantité adaptée à chaque usage.
- Les cartouches livrées avec les équipements ont une capacité de 1000 pages pour le Noir pour Canon, Epson et HP, mais de 550 pages pour Brother. Pour la couleur, Canon et HP assurent 700 pages, Epson 600 pages et Brother 550 pages
- Pour une utilisation courante ensuite, on constate que seuls Brother, Epson et HP offrent des cartouches haute capacité (XL), et seul Epson propose des cartouches XXL.

MEMOIRES
On note que les mémoires installées dans les différents modèles ne peuvent évoluer. Epson offre une mémoire de 516 Mo, Brother de 256 Mo et HP de 128 Mo.

LANGAGES
Epson et HP peuvent traiter du PCL, mais seul Epson sait gérer du PostScript 3 et du PDF 1.7. Brother et Canon fonctionnent en GDI, c’est à dire qu’elles se reposent sur les capacités de l’ordinateur qui les pilote.

LA CONNECTIVITE
Toutes les imprimantes ont un lecteur USB, un port USB, une connexion sans fil. Brother, Canon, Epson ont un port Ethernet. Seul Epson propose de l’Ethernet jusqu’à 1000 Base-T. A noter que HP est le seul à proposer une impression par NFC, mais pas d’Ethernet.
En impression mobile, chaque constructeur offre ses propres solutions plus Apple Air Print et Google Cloud Print

Reste à mesurer la fiabilité de ces imprimantes et les services après vente qui les accompagnent

 

TELECHARGER LE DETAIL DU RAPPORT TCO

 Détail du rapport TCO

 

Joomla SEF URLs by Artio

Review of Print - ROP Media 2012

Top Desktop version